Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Face au Vent

 

Dernières nouvelles

 

Jean-Daniel Tschan, Président de l'association Librevent, est interviewé au pied des éoliennes et manque d’être atteint par la projection d'un bloc de glace. Les éoliennes du Peuchapatte sont pourtant munies d'un système de dégivrage des pales.

 

  • L'arrêté wallon sur l'éolien est annulé

 

Le 27 octobre 2016, la Cour de Justice de l’Union européenne a rendu un arrêt qui risque de faire grand bruit dans le monde juridique. Elle vient, en effet, de considérer que l’arrêté du gouvernement wallon du 13 février 2014 portant conditions sectorielles relatives aux parcs d'éoliennes d'une puissance totale supérieure ou égale à 0,5 MW, relève de la notion de « plans et programmes » au sens de l’article 2, a), de la Directive 2001/42 du 27 juin 2001, relative à l’évaluation des incidences de certains plans et programmes sur l’environnement.

 

Concrètement, tout arrêté réglementaire définissant les conditions d’exploitation d’installations soumises à permis risque de devoir faire l’objet d’une évaluation des incidences, d’une consultation du public, voire même d’une consultation transfrontière. Il s’agit là d’une contrainte importante et couteuse auxquels seront confrontées toutes les autorités administratives dans leur activité réglementaire.

 

Ce 16/11/2017 Le Conseil d'Etat annule un arrêté wallon sur les conditions d'implantation des éoliennes.

 

Le Conseil d'État a annulé jeudi un arrêté wallon de 2014 fixant les conditions sectorielles des parcs éoliens, MAIS en maintenant toutefois ses effets pour trois ans. Donc les normes fixées pour les projets déjà établis et ceux en projets acceptés restent sous les normes fixées par l'arrêté wallon.

 

Le Conseil d'Etat annule un arrêté wallon sur les conditions d'implantation des éoliennes 

 

L'arrêté wallon sur l'éolien est annulé

 

L’association France Nature Environnement (FNE) assigne en justice EDF Energies Nouvelles. Les militants reprochent à l’entreprise de ne pas avoir mis en place les moyens suffisants pour lutter contre les dizaines de morts d’oiseaux, dont certains d’espèces protégées, causées par un parc d’éoliennes de l’Hérault.

 

Jean-Louis Butré, ingénieur et dirigeant de plusieurs structures dans le domaine de l’énergie, est président de la Fédération Environnement Durable et de l’ONG EPAW qui regroupent ensemble plus de 2.000 associations de lutte contre les éoliennes en Europe.


La France se couvre d’éoliennes : 6.500 déjà installées, 20.000 à venir. Cet ouvrage veut apporter des réponses sérieuses à beaucoup de questions qui se posent.

 

  • La situation est absurde, elle est surtout scandaleuse, car une technologie qu’on nous dit "verte" et "inoffensive", contraint les citoyens à abandonner leur bien, leur tranquillité et leur qualité de vie !

 

Témoignage

 

Vous êtes propriétaire et démarché pour une éolienne, ou vous avez signé un bail, ou encore il y a déjà une éolienne sur votre terrain? Alors lisez bien et faites lire ceci à vos enfants, à votre avocat ou à votre notaire.... Si votre commune s'en occupe, n'oubliez pas que vous êtes aussi contribuable... et si vous appréciez l'environnement, préservez le.

 

 

 

  • Le député Écolo Marcel Chéron avoue : une éolienne ne produit rien

La vérité sortirait-elle de la bouche des écolos ? Un député écolo déclare à la radio qu’une éolienne ne produit rien.

 

Par Nick de Cusa, depuis la Belgique.

 

 

  • Dans un article de journal : CONTREVERITE DU MINISTRE DI ANTONIO ! (UNE DE PLUS !)

 

Comment les éoliennes wallonnes sont bridées pour protéger les chauves-souris 

 

Rappelons-nous qu'il avait, dans son avis favorable donné pour le projet éolien PUBLIFIN (Tecteo-Nethys- Elicio) Chaussée Romaine Oreye Nord (sur recours d’Elicio contre l’avis défavorable donné par la région Wallonne Liège), déjà déclaré "à l'abandon" en contrevérité, un site classé se trouvant à 380m en face du projet éolien.

 

Dans l'étude d’incidences réalisée par le bureau Sertius pour ce projet ELICIO-PUBLIFIN Chaussée Romaine à Oreye, il est déclaré, (Annexe 06 vol 1 1a-7a Greenplug p 14 (p 164/188 à l’écran) "le bureau Sertius ne prévoit pas d’équiper les éoliennes d’un modèle d’arrêt chauves-souris".

 

Pourtant en janvier 2016, 140 chauves-souris sont encore présentes à la grotte d’Henisdael, dont 4 espèces sur liste rouge.

 

Chaque année, depuis 1942 elles sont recensées. Ces grottes se trouvent à 690m du projet éolien, site Natura 2000, MAIS A HEERS au Limbourg, juste de l'autre côté de la frontière linguistique (Oreye Wallonie, Heers Limbourg), tout contre ce projet éolien. Sans doute ceci explique t-il cela !

 

Le bureau CSDingénieurs, qui se chargeait d'étudier les incidences pour un autre projet Luminus à Remicourt, avait LUI pris en compte la présence des chauves-souris de la grotte de Heers pourtant beaucoup plus éloignée ET PREVU de brider les éoliennes pour protéger toutes les chauves-souris, wallonnes, comme flamandes.


 

 

 

Pourquoi miser sur les énergies renouvelable constitue une erreur stratégique majeure que nous allons payer très cher.
Pour beaucoup de Français, les énergies renouvelables sont censées être la solution pour la Transition énergétique dont l’objectif affiché est de diminuer la consommation d’énergie fossile et les émissions de gaz à effet de serre.
Cet article dénonce les principaux mensonges et montre qu’en réalité elles représentent (hors hydraulique) une épouvantable erreur stratégique, notamment en France "et également en Belgique".


 

 

  • LA PLATEFORME Ventderaison INTRODUIT UN RECOURS A LA COUR CONSTITUTIONELLE CONTRE LES ARTICLES "EOLIENS" DU CODE DE DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE (CoDT) WALLON.

 

Le CoDT wallon doit entrer incessamment en application sous forme d'un ensemble de dispositions législatives (décrets) et réglementaires.

Ce "package" est sur le métier des gouvernement et parlement wallons depuis plusieurs années. Il a pour objet de moderniser et simplifier l'organisation et la gestion du territoire et de permettre la mise en œuvre des politiques de l'habitat, des transports, de la mobilité, du développement économique, etc. de la Wallonie.

Or, il se trouve que le lobby éolien, emmené par la fédération EDORA, a saisi l'occasion de ces grands travaux législatifs pour y inclure une série d'articles destinés à faciliter grandement l'implantation de parcs éoliens là ou l'ancien CWATUPE l'interdisait ou, au mieux, l'autorisait sous un régime précis de dérogation.

Ventderaison est intervenu - sous forme de mémoire écrit - auprès de la Commission de l' Environnement du Parlement Wallon afin d'attirer l'attention sur les passe-droits exorbitants que le nouveau Code accordait à une industrie particulière (l'éolien en Wallonie) sans qu'aucune justification opposable ne soit présentée ni qu'aucun mécanisme de contrôle de cette industrie ne soit mis en place.

Cette intervention de Ventderaison est restée sans réponse de la Commission et les articles voulus par EDORA se retrouvent dans le texte final.

Des acteurs de la plateforme VdR viennent donc d'introduire un recours à la COUR CONSTITUTIONELLE en annulation de ces articles. Le recours s'appuie sur la directive CE 2001/42 selon laquelle des dispositions de ce type doivent faire l'objet d'une étude d'incidence suive d'une enquête publique. Or tel n'a pas été le cas.

Ventderaison invite tous ses participants et sympathisants à suivre, dans les mois à venir, les développements de ce débat dont dépend, pour une part importante, l'avenir de la ruralité en Wallonie.

Patrice d'Oultremont, président ff

 

Réponse du ministre Di Antonio : Eolien - Les objectifs seront respectés

  •  Enfin un vent de raison ?

Inter-Environnement Wallonie nous dit ce 28 mars 2017 que « L’éolien mérite un vrai processus démocratique » ( http://www.iew.be/spip.php?article8120 ). C’est avec grand intérêt que la communauté Vent-de-Raison accueille cette déclaration. Voici bientôt dix ans, en effet, que de très nombreux citoyens wallons s’efforcent de faire entendre leur voix dans le cadre de la politique éolienne du gouvernement wallon. Depuis des années, tout a été essayé pour entrer en dialogue avec les ministres des gouvernements successifs, avec les commissions parlementaires de l’énergie et de l’environnement, avec la fédération EDORA et d’autres acteurs de l’éolien industriel afin d’obtenir des réponses fondées et opposables à des questions fondamentales relatives au déploiement de l’éolien en Wallonie et comparer les options possibles. En vain !
Le recours au Conseil d’Etat (CE) s’est finalement révélé ces recours sont bien la manifestation de la participation active de la population au débat de des citoyens décidés à se faire entendre.
La balle est dans le camp du gouvernement wallon. A lui de faire, à l’écart des pressions des industriels du vent de toutes natures, l’analyse du message que lui passent depuis bientôt dix ans, un grand nombre de citoyens dont la démarche inchangée et déterminée repose sur une réflexion approfondie des enjeux sociaux, économiques et environnementaux de la transition énergétique à l’échelle de la Wallonie et, plus généralement, de l’Europe.
Patrice d’Oultremont
VdR –– président f

 

Fédération Inter-Environnement Wallonie | L’éolien mérite un vrai processus démocratique !

 

 

Il vaudra mieux éviter la Chaussée Romaine, danger pour les voitures et risque d'explosion, car  une éolienne est située  à 452 m de conduites aériennes Fluxys et dans l'étude d'incidences, il est clairement indiqué pour la marque qu'il est préconisé d'acheter, qu'en cas de ruptures de pales, les conduites pourraient être touchées.

 

 

 

 

 

 

  • Cadre éolien

 

Le 27 octobre 2016, la Cour de Justice de l’Union européenne a rendu un arrêt qui risque de faire grand bruit dans le monde juridique. Elle vient, en effet, de considérer que l’arrêté du gouvernement wallon du 13 février 2014 portant conditions sectorielles relatives aux parcs d'éoliennes d'une puissance totale supérieure ou égale à 0,5 MW, relève de la notion de « plans et programmes » au sens de l’article 2, a), de la Directive 2001/42 du 27 juin 2001, relative à l’évaluation des incidences de certains plans et programmes sur l’environnement.

Concrètement, tout arrêté réglementaire définissant les conditions d’exploitation d’installations soumises à permis risque de devoir faire l’objet d’une évaluation des incidences, d’une consultation du public, voire même d’une consultation transfrontière. Il s’agit là d’une contrainte importante et couteuse auxquels seront confrontées toutes les autorités administratives dans leur activité réglementaire.

 

La Cour de Justice « élargit » encore la notion de plans et programmes

 

  • Réplique du Ministre Di Antonio (08/11/2016)

 

Réplique du Ministre Di Antonio concernant l’action intentée au Conseil d’État contre la norme sectorielle fixée à 43dB par la région wallonne (affaire d’Oultremont C-290/15) La Cour Européenne de Justice donne raison au plaignant. La norme sera ipso facto rendue caduque. En matière de bruit, notamment, la norme nocturne revient à 40 dB.

 

Lettre de madame Croufer

 

Interview Didier Arts - EDORA

 

Une grande victoire que Ventderaison dédie à Armand de Callataÿ

 

"Serait-il abusif de s’interroger sur la neutralité d’un certain « décideur » qui a pour mission d’évaluer les impacts des projets éoliens, tant sur la population, que sur l’environnement et sur la faune ?
 
Dans cette interview de la RTBF, profondément orientée, le conseiller éolien de la Fédération EDORA, FAWAZ AL BITAR, exprime son mécontentement face à la décision de la Cour Européenne de Justice.
EDORA est la fédération des énergies renouvelables. Elle fédère une filière renouvelable tournée vers un triple optimum, énergétique, socio-économique et « environnemental ?!.
Parmi ses membres, entre autres et pour n’en citer que quelques uns, on retrouve EDF Luminus, Elicio (Tecteo), Eneco Wind Belgium, Ventis ….
Quel peut donc être le respect de la neutralité pour cette fédération EDORA ? Et au vu de cette photo la neutralité de notre Ministre la main dans les mains, avec notamment à sa droite sur la photo celle de Benoît Mat, l’un des fondateurs et propriétaire de la société Ventis, François Thoumsin Directeur des Energies renouvelables, en arrière plan à droite le frère Pierre Mat."
Photo prise lors de l’inauguration du plus grand parc éolien de Belgique (Dour/Quiévrain/Hensies) le 10 juin 2016.
"Serait-il abusif de s’interroger sur la neutralité d’un certain « décideur » qui a pour mission d’évaluer les impacts des projets éoliens, tant sur la population, que sur l’environnement et sur la faune ?
 
Dans cette interview de la RTBF, profondément orientée, le conseiller éolien de la Fédération EDORA, FAWAZ AL BITAR, exprime son mécontentement face à la décision de la Cour Européenne de Justice.
EDORA est la fédération des énergies renouvelables. Elle fédère une filière renouvelable tournée vers un triple optimum, énergétique, socio-économique et « environnemental ?!.
Parmi ses membres, entre autres et pour n’en citer que quelques uns, on retrouve EDF Luminus, Elicio (Tecteo), Eneco Wind Belgium, Ventis ….
Quel peut donc être le respect de la neutralité pour cette fédération EDORA ? Et au vu de cette photo la neutralité de notre Ministre la main dans les mains, avec notamment à sa droite sur la photo celle de Benoît Mat, l’un des fondateurs et propriétaire de la société Ventis, François Thoumsin Directeur des Energies renouvelables, en arrière plan à droite le frère Pierre Mat."
Photo prise lors de l’inauguration du plus grand parc éolien de Belgique (Dour/Quiévrain/Hensies) le 10 juin 2016.

"Serait-il abusif de s’interroger sur la neutralité d’un certain « décideur » qui a pour mission d’évaluer les impacts des projets éoliens, tant sur la population, que sur l’environnement et sur la faune ?

 

Dans cette interview de la RTBF, profondément orientée, le conseiller éolien de la Fédération EDORA, FAWAZ AL BITAR, exprime son mécontentement face à la décision de la Cour Européenne de Justice.

EDORA est la fédération des énergies renouvelables. Elle fédère une filière renouvelable tournée vers un triple optimum, énergétique, socio-économique et « environnemental ?!.

Parmi ses membres, entre autres et pour n’en citer que quelques uns, on retrouve EDF Luminus, Elicio (Tecteo), Eneco Wind Belgium, Ventis ….

Quel peut donc être le respect de la neutralité pour cette fédération EDORA ? Et au vu de cette photo la neutralité de notre Ministre la main dans les mains, avec notamment à sa droite sur la photo celle de Benoît Mat, l’un des fondateurs et propriétaire de la société Ventis, François Thoumsin Directeur des Energies renouvelables, en arrière plan à droite le frère Pierre Mat."

 

Photo prise lors de l’inauguration du plus grand parc éolien de Belgique (Dour/Quiévrain/Hensies) le 10 juin 2016.

 

 

Inauguration du plus grand parc éolien de Belgique

 

La Wallonie arrivera-t-elle à atteindre ses objectifs éoliens ?

 

  • Machine arrière dans l'éolien allemand (11/11/2016)

 

Selon "The Gardian", Berlin tenterait de faire machine arrière sur ses ambitions en matière de développement d'énergies renouvelables.

La cause n'en étant même pas l'impossibilité, avérée depuis des années, de remplacer la moindre centrale thermique par des énergies intermittentes du fait de la susceptibilité de celles ci de tomber à tout moment à moins de 1% de leur puissance nominale, mais proviendrait, à l'inverse, des records de production intempestifs, décorrélés des besoins de la consommation, qui saturent le réseau électrique allemand conduisant à devoir payer les exploitants éoliens pour qu'ils arrêtent leurs machines, ainsi que l'indique l'article.

 

 

Articles

 

Croissance quasi atone et sphère politique placée face à des choix lourds de conséquences: pour l'ingénieur français Jean-Marc Jancovici, il est absolument impossible de résoudre le problème du réchauffement climatique sans recourir au nucléaire.

 

Stockée sur les pales, la glace est ensuite projetée à plusieurs centaines de mètres lors du dégel. Il y en avait partout sur la route, dans les fossés, dans les champs, autour et sous les éoliennes.

 

Lors de sa dernière réunion à Oreye le 16/11/2016, Eneco a déclaré que la distance à respecter des éoliennes à la route était de 50m, mais que prudent ils avaient ajouté 10m !

 

En France, l' État est contraint de réclamer une partie des subventions illégalement versées aux opérateurs éoliens de novembre 2008 à mars 2014,  la destruction de l’environnement rural au nom de l’écologie va devoir prendre fin.

 

 

  • Énergies renouvelables : trois intox autour des éoliennes

 

Les économistes de renom comme, par exemple, l’ancien secrétaire d’Etat allemand aux finances, Heiner Flassbeck, multiplient les analyses sur le fiasco économique et technique des énergies renouvelables de première génération, éoliennes et panneaux solaires.

 

 

  • Éoliennes en Wallonie

 

Vers une étude d’incidence et une consultation des communes

 

 

 

  • Géothermie : à la recherche de la vapeur supercritique  offre à l’Islande un potentiel considérable de production d’électricité et de chaleur. (« Dans le futur, le succès de ce projet de forage et de recherche pourrait conduire à une révolution dans l’efficacité énergétique des zones géothermiques à haute température dans le monde entier », ajoute Wilfred Elders.)

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 Santé

 

 

  • Nuisances infrasons

 

 Les éoliennes responsables de l'infarctus du myocarde ?

L’intrusion d’éoliennes géantes dans des environnements calmes, est à l’origine de milliers de publications concernant les effets sanitaires néfastes de celles-ci sur les populations exposées de façon chronique à leurs bruits, infrasons, mouvements permanents et flashes lumineux.

La Royal Society of Medicine en a répertorié les symptômes, ceux liés aux basses fréquences et infrasons semblent capables d’entrainer des effets au-delà de 10km.

 

 

 

 Nos enfants en grave danger !

 Les infrasons des éoliennes constitueraient une nuisance pour la santé et le confort de vie des riverains.

 

 

  • Nuisances de bruit

 

Le bruit des éoliennes : des citoyens bien mal protégés

 

Témoignage - Electron libre dit :

 

7 mai 2016 à 0 h 42 min

Du point de vue de la physique , le son est un phénomène produit par la mise en vibration des molécules de l’air ambiant .

Du point de vue physiologique , c’est une sensation auditive subjective qui dépend de celui qui l’entend .

Il y a donc une part subjective dans la perception d’un son ou d’un bruit !

Afin que chacun puisse se faire sa propre idée sur le bruit produit par les pales d’une éolienne , la nuit , par vent de force 4 (20 km/h) , je vous propose de cliquer sur le lien ci-dessous !

Je précise que ce son a été enregistré dans une chambre d’un mas provençal par une nuit d’été , fenêtre ouverte , volets fermés , à 1,7 km d’une éolienne de 95 m !

Important : avant de cliquer sur le lien , réglez le volume de votre ordinateur sur 35 dB (c’est précisément le niveau d’intensité sonore qui a été enregistré) .

http://cduvent.org/sgoinfre/eolquebec.wav

(source : CEA)

Bonne écoute !

 

Nuisances graves (Eoliennes Nuisances graves pour la santé. témoignages du monde entier) - 22 mai 2015

 

Éloignement minimum de 1209 m pour une éolienne de 175 m de haut en Irlande. Si la Belgique suivait la même norme, pour une éolienne de 150m, la distance devrait être bien au-delà des 600 m prescrits.

 


Une étude polonaise, validée par la communauté scientifique en juillet 2015 (“The Effect of Varying Distances from the Wind Turbine on Meat Quality of Growing-Finishing Pigs”, Karwowska.M. & al,) vient d’établir la corrélation entre la qualité de la viande de porcs et la distance qui les séparait d’éoliennes lors de leur engraissement.

 

 

Courrier reçu de l'administration communale de Bastogne concernant les nuisances de l'éolien


 

 

 

 

 

  

Financement

 

L’éolien coûtera 4 à 5 milliards, voire plus, aux wallons – La politique énergétique de l’Allemagne la conduit vers un gouffre économique, elle bat tous les records.
Européens en  matière de pollution (coût de l’énergie et pollution par les centrales thermiques au charbon.

 

 

  • L'éolien va coûter 5,7 milliards aux Belges - article Le Soir et RTBF.be

 

 

 

 

  • Commission d’enquête du Sénat français sur le coût réel de l’électricité. Exposé de Jean-Marc Jancovici, ingénieur conseil en énergie-climat. Impact des certificats verts (RTBF info 11/12/12)

 

 

 

 

Sécurité

 

 

 

 

 

Liens


http://ventderaison.comhttp://www.leseoliennes.be

www.eoliennesatoutprix.be

Dans un article de journal : CONTREVERITE DU MINISTRE DI ANTONIO ! (UNE DE PLUS !)
Comment les éoliennes wallonnes sont bridées pour protéger les chauves-souris 
Rappelons-nous qu'il avait, dans son avis favorable donné pour le projet éolien PUBLIFIN (Tecteo-Nethys- Elicio) Chaussée Romaine Oreye Nord (sur recours d’Elicio contre l’avis défavorable donné par la région Wallonne Liège), déjà déclaré "à l'abandon" en contrevérité, un site classé se trouvant à 380m en face du projet éolien.
Dans l'étude d’incidences réalisée par le bureau Sertius pour ce projet ELICIO-PUBLIFIN Chaussée Romaine à Oreye, il est déclaré, (Annexe 06 vol 1 1a-7a Greenplug p 14 (p 164/188 à l’écran) "le bureau Sertius ne prévoit pas d’équiper les éoliennes d’un modèle d’arrêt chauves-souris".
Pourtant en janvier 2016, 140 chauves-souris sont encore présentes à la grotte d’Henisdael, dont 4 espèces sur liste rouge.
Chaque année, depuis 1942 elles sont recensées. Ces grottes se trouvent à 690m du projet éolien, site Natura 2000, MAIS A HEERS au Limbourg, juste de l'autre côté de la frontière linguistique (Oreye Wallonie, Heers Limbourg), tout contre ce projet éolien. Sans doute ceci explique t-il cela !
Le bureau CSDingénieurs, qui se chargeait d'étudier les incidences pour un autre projet Luminus à Remicourt, avait LUI pris en compte la présence des chauves-souris de la grotte de Heers pourtant beaucoup plus éloignée ET PREVU de brider les éoliennes pour protéger toutes les chauves-souris, wallonnes, comme flamandes.